Nicolas Messieux CV Contact
Elements naturels de l'Ouest lausannois, notamment la Venoge. → Travaux sur la Venoge Venoge Trouée des transports entre lac et agglomération dans l'Ouest lausannois. → Travaux sur la Venoge Venoge La circulation du hérisson entre jardins vue par des protecteurs → Travaux sur le hérisson et sa protection hérisson nature Schéma des relations entre constituants d'une représentation sociale pour le hérisson → Travaux sur le hérisson et sa protection hérisson Mésange bleue La Pie n°3 LaPie Nette rousse mâle La Pie LaPie Martin-pêcheur La Pie LaPie Musaraigne La Pie n°3 LaPie Harle bièvre femelle s'enfuyant au nourrissage La Pie LaPie Bec-croisé des sapins ! Une charade de → La Pie LaPie Mouette rieuse La Pie LaPie Chouette de Tengmalm La Pie n°4 LaPie Sittelle torchepot La Pie LaPie Grèbe huppé dans la position dite "du chat" pendant la parade nuptiale La Pie n°8 LaPie Pie bavarde La Pie LaPie Boa constrictor La Pie n°9 LaPie Feuille d'églantier La Pie LaPie Trèfle à 4 feuilles, Morges et environs. → Quadrifolium.ch Quadrifolium nature Trèfle à 4 feuilles, Morges et environs. → Quadrifolium.ch Quadrifolium Trèfle à 4 feuilles, Morges et environs. → Quadrifolium.ch Quadrifolium Trèfle à 4 feuilles, Morges et environs. → Quadrifolium.ch Quadrifolium Trèfle à 4 feuilles, Morges et environs. → Quadrifolium.ch Quadrifolium Souchet d'Australie (Anas rhynchotis) échappé de captivité - Paudex (VD) → Géographie régionale Romandie Colline en hiver, surplombant Le Locle (NE) → Géographie régionale Romandie nature Joubarbe en montagne → Géographie régionale Romandie nature Papillon général Vue sur la campagne depuis la Tour de Gourze (VD) → Géographie régionale Romandie nature Quelle place pour l'ours dans les territoires ? → Retour de l'ours en Suisse Ours nature Quelle animalité et quelle individualité ? → Retour de l'ours en Suisse Ours nature Quel(s) risque(s) pose l'ours ? → Retour de l'ours en Suisse Ours Qui est l'ours ? (image transformée, source perdue) → Retour de l'ours en Suisse Ours "Article élogieux dans le journal La Nature", carte du loup → Jeu du loup JeuLoup nature Nourrissage à Notre-Dame de Paris → Les pigeons urbains à Paris pigeon nature Pigeon coloré par un éleveur de pigeons de compétition (Barcelone) → Les pigeons urbains à Paris pigeon nature Pigeons nourris avec du pain dans un espace à part et en travaux (près de Gare de l'Est, Paris) → Les pigeons urbains à Paris pigeon nature C'est le printemps ! Fientes de pigeons sur des voitures garées, sous des arbres (Paris) → Les pigeons urbains à Paris pigeon nature Un pigeon ramier (Columba palumbus), ou palombe, le pigeon des bois qui s'acclimate de plus en plus à la ville (20ème arrdt, Paris) → Les pigeons urbains à Paris pigeon Une femelle hérisson recueillie et qui a reçu un petit suisse. Les produits laitiers sont très contestés par les protecteurs du hérisson. → Le hérisson et sa protection hérisson nature Séparation entre l'espace "sauvage" du jardin où vivent les hérissons sauvages et l'espace plus contrôlé où vivent des hérissons recueillis et en soin. → Le hérisson et sa protection hérisson nature

La réapparition / le retour de l'ours en Suisse

En 2004, l'ours brun (Ursus arctos) revient en Suisse, dans le parc national, après une absence de près de 100 ans ! L'événement a un retentissement extraordinaire et occupe les médias pendant plusieurs semaines, pendant le creux de l'été. Le comportement de l'ours, qui se révèle relativement peu farouche et se montre aux touristes nombreux, commence à inquiéter les autorités, qui craignent un accident.
Les positions souvent contradictoires des différents acteurs de la question occupent les pages des journaux et chacun donne son avis : oui il est dangereux, non il ne l'est pas, il faudra équiper les promeneurs de fusils, ou il suffit de se pelotonner et lui parler gentiment pour qu'il s'en aille. La raison même de sa présence est discutée et le terme qualifiant son retour devient suivant celui qui parle "réintroduction", "réapparition" voire "relâché", désignant souvent l'adversaire humain que l'on soupçonne ou que l'on veut accuser.
Les représentations sociales des différents acteurs se donnent à voir à plein, et elles s'articulent avec des représentations anciennes de l'ours, notamment dans son rapport avec le loup, mais également avec les représentations modernes de la nature et de ses éléments : parc national, forêt, animaux sauvages et domestiques, etc.
De manière très étonnante, la personnalité de l'ours revenu au Grisons, qu'un sondage lancé par le quotidien alémanique Der Blick baptisa Lumpatz (polisson en romanche) se révèle être au final un élément très important du dossier. En effet, si l'animal avait été plus timide et ne s'était pas montré, outre que son retour aurait peut-être passé inaperçu, il n'aurait pas attiré toute l'attention médiatique et inquiété tant les autorités.
La réapparition de l'ours en Suisse
Messieux N. (2005) in L'Irrégulier, n°9
Analyse d'un corpus d'articles de la presse écrite romande de l'été 2004 pour dégager les positions des différents acteurs du dossier. Analyse de l'évolution de ces positions (avec une chronologie détaillée). Avec une introduction sur l'anthropologie de l'ours.
télécharger au format pdf

Le risque dans le retour de l'ours

Le "Plan Ours" qui fut conçu au niveau fédéral à la suite du retour de Lumpatz a été construit initialement autour de la personnalité et du comportement de cet animal. Avec Johan Imesch, nous avions réalisé une analyse du risque lié à l'ours, tant physique (pour les humains) qu'économique (dégâts au bétail).
Le risque dans la problématique du retour de l'ours en Suisse
Imesch J. & Messieux N. (2006)
Disponible sur demande

Le retour de l'ours en Suisse

Nouveaux développements et analyses autour du retour de l'ours en Suisse pour une présentation au Colloque des étudiants et doctorants du Muséum national d'histoire naturelle de Paris, en 2008. Le retour de l'ours révèle la mise en scène de la nature, la question de l'individualité des animaux, du risque envers les humains qui change les catégories habituelles, de la place de l'animal dans les territoires, de la sauvagerie, etc.
Fin juillet 2005, un ours en provenance de l’Italie arriva dans le Parc national des Grisons, un siècle après sa disparition totale du pays. L’engouement social autour du retour se révéla considérable et l’ours devint le personnage médiatique de l’été, provoquant un boom touristique dans la région. Des dégâts occasionnés par l’animal ne suffirent pas à diminuer sa popularité.

Malgré le concert de réjouissances général, les chasseurs et les paysans étaient contre la présence de l’ours. De même, le fait que l’animal avait un comportement trop familier inquiétait les autorités qui songeaient à prendre des mesures pour l’effrayer et l’éloigner des touristes.

Dès septembre, l’ours se volatilisa du parc et des pages des journaux.

Nous avons étudié le traitement du retour de l’ours par les médias pour identifier les thématiques au centre du débat et des divergences de vues entre les principaux acteurs : écologistes, autorités, éleveurs, chasseurs, parc national, médias et grand public. Notre analyse s’est basée sur des articles consacrés à l’ours dans la presse quotidienne suisse francophone. La plupart contenaient des interviews ou des extraits d’interviews faites auprès des principaux acteurs du dossier.
Trois thématiques centrales peuvent être dégagées :

      1. Les risques : l’ours constitue un danger pour les animaux d’élevage. Ce paramètre a été largement minimisé par les acteurs pro-ours au motif que les dégâts sont indemnisés, ce qui ne prend pas en compte des aspects non-économiques importants pour les éleveurs. En plus de cela, l’animal représente un danger potentiel pour l’homme. Ce risque a été occulté par la plupart des acteurs, sauf par les autorités qui se sont réellement inquiétées de la situation et par les médias et les chasseurs qui l’ont instrumentalisé.
      2. La symbolique : l’ours est un animal à forte charge symbolique qui renvoie à des images multiples (force, prédateur, animal disparu, initiateur, bonhomie, homme sauvage). On retrouve aussi une très forte tendance à l’anthropomorphisme dans le discours des acteurs.
      3. L’identité des acteurs : chasseurs et éleveurs se sentent potentiellement dépossédés de leurs rôles traditionnels de régulateurs de la faune sauvage et de gardiens des alpages au profit des écologistes « associés » à l’ours.
Au final, l’enjeu principal du retour de l’ours se révèle être le contrôle du territoire, entre une forme de ruralité montagnarde traditionnelle et un mode de vie plus urbain qui considère que les montagnes et les zones rurales sont un « terrain de jeu ».
(Résumé)
Le retour de l'ours en Suisse
Messieux N., 2008
Présentation en slides : télécharger au format pdf

Voir aussi

Le loup, l'éleveur, le chasseur et l'écologiste --> jeu de plateau sur le "frère" symbolique de l'ours.

Tous droits réservés 1989-2020 © Nicolas Messieux. Images (dessins, logos, photographies), textes et pages internet de l'auteur, sauf si spécifié autrement.